Parenthèse

Étiquette : apprentissage

Projet pédagogique

Un certain nombre de valeurs ont présidé à la création de Parenthèse : nous voulions créer un lieu des possibles, une structure d’accompagnement dans laquelle un enfant pourrait suivre un apprentissage accordé à son rythme, organisée autour de sa personnalité en devenir.

Notre accompagnement scolaire se fixe pour finalité :
– de susciter la curiosité et l’esprit critique de chaque enfant
– de libérer l’initiative et le volontariat
– d’impulser ou de confirmer leur talent
– de transmettre un certain nombre de valeurs
– de réapprendre à apprendre en faisant usage de nouvelles méthodes de travail
– de développer l’autonomie en misant sur le travail collectif, en coopération
– de favoriser l’apprentissage d’un raisonnement critique
– d’apprendre à se connaître et connaître le monde

A Parenthèse nous pensons qu’un cadre d’apprentissage sain est primordial, voilà pourquoi nous concevons l’accompagnement scolaire à travers les grandes valeurs humanistes : la confiance, l’écoute, le partage, le respect, l’empathie, la bienveillance.

Méthodes d’apprentissage

A Parenthèse, l’apprentissage est basé sur le principe de l’interaction, préliminaire fondamental à la sociabilisation.

Nous privilégions les approches interdisciplinaires et le travail en équipe qui permettent :
– de mettre l’accent sur les liens entre les savoirs acquis.
– de créer de l’émulation, de la synergie
– la solidarité, l’entraide et l’organisation pour une gestion du temps efficace

Un système de validation des acquis simple, en 3 phases, responsabilisant, respectueux des rythmes de chacun et non sanctionnant :
1 – Découverte: Cette phase est un moment ou l’élève découvre un chapitre, une discipline, un savoir faire.
2 – Appropriation: C’est la phase pendant laquelle l’élève tente de s’approprier le savoir, le comprendre, mémoriser outils clés dont il aura besoin par la suite.
3 – Maîtrise: L’élève a atteint un niveau ou il est capable de réutiliser ses savoirs et si besoin les lier à d’autres afin de résoudre des problèmes complexes.

Des principe d’autogestion permettent à l’enfant de gagner en autonomie et de s’émanciper :
– Inciter l’élève à une démarche de recherche, d’expérimentation personnelle, d’apport personnel au cours
– Privilégier l’autocorrection, privée et en groupe.
– Éviter à l’élève de s’aventurer dans des impasses trop laborieuses.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén